Tous Les Loulous
Smile
Bienvenue sur le forum Tous Les Loulous


Merci de vous connecter, ou de vous inscrire pour profiter au maximum du forum.

Merci pour votre participation !

Le forum de notre passion: le chien


Partagez | 
 

 L'Epagneul King Charles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Morgane
Pro des races
Pro des races
Messages : 672
Date d'inscription : 10/12/2010
Humeur : Toujours joyeuse, sauf quand elle l'est pas.
MessageSujet: L'Epagneul King Charles   Sam 16 Avr 2011 - 0:18

EPAGNEUL KING CHARLES

(King Charles Spaniel)

TRADUCTION :
Prof. R. Triquet.

ORIGINE :
Grande-Bretagne.

DATE DE PUBLICATION DU STANDARD D’ORIGINE EN VIGUEUR :
04.11.2008.

UTILISATION :
Chiens d'agrément et de compagnie.

CLASSIFICATION F.C.I.:
Groupe 9 Chiens d'agrément et de
compagnie.
Section 7 Épagneuls anglais d'agrément.
Sans épreuve de travail.



BREF APERCUT HISTORIQUE:
On a retrouvé la trace des King Charles Spaniel dans des documents datant du XVIe siècle. Son histoire est sans conteste liée à celle de la royauté, comme l'est celle des autres épagneuls nains anglais.
Déjà apprécié sous le règne de son père Charles Ier d'Angleterre, son frère James II, son grand-père James I, et sa grand-mère Marie, Reine d’Ecosse, c'est cependant le roi d'Angleterre Charles II (1630-1685) qui marquera le plus leur histoire. Aimant par dessus tout ses épagneuls miniatures, il en possédait un grand nombre qui circulaient dans les palais royaux et bénéficiaient d'un statut privilégié. Le souverain allait jusqu'à élever les chiots dans sa chambre. Présents et appréciés à la cour du roi ou ils tiennent chaud et compagnie aux dames, on a ensuite donné à ces chiens le nom de épagneul King Charles en hommage au roi.
Cependant les King Charles de la famille royale possédaient un nez pointu et non aplati comme les King Charles d'aujourd'hui. Donc les cavalier king charles sont physiquement les plus proches des chiens tant aimés par Charles II.
En effet, avec l'arrivée de la concurrence des carlins et des pékinois qui possèdent un nez plat, le king charles devait suivre cette mode. Les éleveurs durent créer des épagneuls au nez plus court, qui prit l'appellation de King Charles au détriment du King Charles dit de l'ancien type.
Ils ont ensuite été divisés en plusieurs familles en fonction de leurs coloris.
L’histoire raconte que la duchesse Sarah, épouse de John Churchill, Duc de Marlborough, inquiète de connaître le sort du Duc au terme de la bataille de Blenheim, caressa le front d'une femelle "King Charles" de couleurs blanc et feu, pour se rassurer. Cette femelle mis bas le lendemain et tous les chiots avaient une tache sur le front, comme s'il s’agissait de l’empreinte laissée par le pouce de la Duchesse !
Tous les Cavaliers King Charles n'ont donc pas ce fameux "spot", mais on considère comme un "plus" si un "blenheim" en est pourvu.
Ces petits épagneuls sont intimement liés à la vie de la noblesse anglaise. Le médecin d'Elisabeth I, le Docteur Caïus, les décrivait comme "aimables et charmants réconforteurs", il leur attribuait le pouvoir de guérir les maux d'estomac et les angoisses. C’est pourquoi en Angleterre, on les désigne sous le nom aussi de « comforter ».
Le Cavalier King Charles d’aujourd’hui est une race nouvelle, totalement recréée en 1926 et officialisée qu’en 1945.

ASPECT GÉNÉRAL :
Raffiné, compact, cob.

COMPORTEMENT / CARACTÈRE :
Epagneul d'agrément heureux de vivre, intelligent ; tête caractéristique en dôme. Réservé, doux et affectueux.

TETE

REGION CRANIENNE :
*Crâne : Volumineux par rapport à la taille, bien en dôme, bien rempli dans la région sus-orbitaire.
*Stop : Bien marqué.

REGION FACIALE :
*Truffe : Noire, narines grandes et bien ouvertes; le nez est très court et retroussé dans la direction du crâne.
*Museau : Carré, large et haut, bien retroussé.
*Lèvres : Parfaitement jointives, ce qui donne une belle impression de fini.
*Mâchoires/dents : La mâchoire inférieure est large et marque un léger
prognathisme inférieur. La langue qui sort de la bouche est un grave défaut.
*Joues : Elles ne sont pas tombantes sous les yeux, mais sont bien remplies.
*Yeux : Très grands et sombres, bien écartés. Paupières bien d'équerre par rapport à l'axe de la face. Expression agréable.
*Oreilles : Attachées bas, elles pendent tout à fait à plat contre les joues ; elles sont très longues et bien frangées.

COU :
De longueur moyenne; son profil galbé donne à la tête un port fier.

CORPS :
*Dos : Court et droit.
*Poitrine : Large et bien descendue.

QUEUE :
Auparavant la caudectomie était facultative.
*Queue coupée : Bien frangée, elle n'est pas portée sur le dos ni audessus de la ligne du dos.
*Queue non coupée : Bien frangée, elle n’est pas portée sur le dos ni au-dessus de la ligne du dos. Elle est proportionnée au reste du corps.

MEMBRES

MEMBRES ANTERIEURS :
Membres antérieurs courts et droits.
*Épaules : Bien obliques.
*Coudes : Contre la cage thoracique, tournés ni en dedans ni en dehors.
*Métacarpe : Ferme.

MEMBRES POSTÉRIEURS:
Suffisamment musclés pour donner une impulsion énergique.
*Grassets : Bien angulés.
*Jarrets : Bien descendus et bien dessinés.
*Métatarses : D'aplomb, ne tournant ni en dedans ni en dehors.

PIEDS :
Compacts, pourvus de bons coussinets et bien frangés; doigts pourvus de bonnes jointures ; pieds ronds de chat, aux bons coussinets digitaux. Il arrive que le coussinet central et les ongles soient soudés.

ALLURES :
Allures dégagées, actives et élégantes, l'arrière-main donnant l'impulsion. La qualité du mouvement est hautement souhaitable.

ROBE

POIL :
long, soyeux et droit. Une légère ondulation est admise. Le poil n'est jamais bouclé. Les membres, les oreilles et la queue portent des franges abondantes.

COULEUR :
• Noir et feu : Noir intense et luisant avec des taches feu et acajou brillant sur le museau, les membres, la poitrine, la face interne des oreilles et sous la queue. Petites taches feu au-dessus des yeux. Une marque blanche sur le poitrail n'est pas admise.
• Tricolore : Fond d'un blanc perle avec des taches noires bien réparties et des taches d'un feu brillant sur les joues, la face interne des oreilles et sous la queue. Petites taches feu au-dessus des yeux. Large liste blanche entre les yeux et pelote blanche en tête.
• Blenheim : Fond blanc perle et marques d'un rouge châtain bien réparties. Large pelote blanche bien nette avec, au centre du crâne, la "pastille" qui doit être une marque nette d'un rouge châtain de la taille d'un penny ( de la taille d'une pièce d'un franc français).
• Ruby : Unicolore, d'un rouge châtain intense. Une marque blanche sur le poitrail est un grave défaut.

POIDS :
3,6 kg à 6,3 kg (8 à 14 livres anglaises).

DEFAUTS :
Tout écart par rapport à ce qui précède doit être considéré comme un défaut qui sera pénalisé en fonction de sa gravité et de ses conséquences sur la santé et le bien-être du chien. Tout chien présentant de façon évidente des anomalies d’ordre physique ou comportemental sera disqualifié.

N.B. : Les mâles doivent avoir deux testicules d’aspect normal
complètement descendus dans le scrotum.

Pour plus de photos: cheers http://www.google.fr/images?hl=fr&xhr=t&q=king+charles+spaniel&cp=20&um=1&ie=UTF-8&source=og&sa=N&tab=wi&biw=1006&bih=507
Revenir en haut Aller en bas
 

L'Epagneul King Charles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+


Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tous Les Loulous :: Discussions canines :: Reproduction du chien :: Question de Race :: FCI - Groupe 9-
Sauter vers: