Tous Les Loulous
Smile
Bienvenue sur le forum Tous Les Loulous


Merci de vous connecter, ou de vous inscrire pour profiter au maximum du forum.

Merci pour votre participation !

Le forum de notre passion: le chien


Partagez | 
 

 Le Galgo Espagnol

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Morgane
Pro des races
Pro des races
Messages : 672
Date d'inscription : 10/12/2010
Humeur : Toujours joyeuse, sauf quand elle l'est pas.
MessageSujet: Le Galgo Espagnol   Sam 25 Déc 2010 - 15:28

TRADUCTION : Mise à jour par le Dr. Paschoud.

DATE DE PUBLICATION DU STANDARD D'ORIGINE EN VIGUEUR: 26.05.1982.

Origine : Espagne

Aptitudes particulières : Chien de compagnie, de chasse (courant/recherche ou déterrage).

Standard FCI (Europe et divers) : Standard No 285 - Groupe 10

Utilisation:
Chien qui chasse le lièvre en terrain découvert et qui se dirige par la vue. Jadis il a également été utilisé pour chasser d'autres gibiers à poil tels que le lapin, le renard voire le sanglier ; cependant l'utilisation primordiale de la race a été et reste la chasse au lièvre en terrain découvert.

CLASSIFICATION F.C.I. : Groupe 10 Lévriers.
Section 3 Lévriers à poil court.
Sans épreuve de travail.



Historique:

Le Galgo espagnol est connu dès l'Antiquité par les Romains, encore que nous sommes amenés à supposer que son arrivée et son implantation dans la Péninsule sont très antérieures à cette époque. Descendant des anciens lévriers asiatiques il s'est adapté à nos différents terrains de steppes et de plaines. Il fut exporté en grandes quantités dans d'autres pays tels que l'Irlande et l'Angleterre au cours des XVIme, XVIlme et XVIIIme siècles.
Notre lévrier espagnol est un des ancêtres du lévrier anglais qui présente avec le Galgo les ressemblances propres à la race qui servirent de base à ses sélections et acclimatations ultérieures. Parmi les nombreuses citations des auteurs classiques, il convient de souligner celle de l'archiprêtre de Hita qui dit: "Lièvre qui part est aussitôt pris en chasse par le lévrier..." ; il atteste ainsi la fonction principale et ancestrale de la race.
ASPECT GENERAL : Lévrier de bon format, eumétrique -subconvexe, sublongiligne et dolichocéphale. D'ossature compacte, tête longue et étroite, ample capacité thoracique, ventre très relevé et queue très longue. Arrière-main bien d'aplomb et musclé. Poil fin et court ou dur et semi-long.
PROPORTIONS IMPORTANTES : Structure sublongiligne, longueur légèrement supérieure à la taille. On doit rechercher les proportions et l'harmonie fonctionnelle, tant en position statique qu'en mouvement.


Caractere/Mouvement:

De caractère sérieux et réservé ; cependant, à la chasse, il fait à l'occasion preuve de grande énergie et vivacité.


Physique:

TETE :
Proportionnée avec le reste du corps, longue, sèche et décharnée. Le rapport crâne-museau est de 5/6: longueur du crâne 5, longueur du museau 6. Lignes crânio-faciales divergentes. Vu du dessus, l'ensemble crâne-museau doit être très long et uniforme (sans saillies); avec un museau long et étroit.

REGION CRANIENNE :
Crâne : De largeur réduite et de profil subconvexe. La largeur du crâne ne dépassera pas sa longueur. Le crâne est parcouru par un sillon médian bien marqué sur ses deux premiers tiers; les sinus frontaux et la crête occipitale sont simplement indiqués.
Stop : En pente douce, très peu accentué.

REGION FACIALE :
Truffe : Petite, humide et avec des muqueuses noires.
Museau : Long, de profil subconvexe, avec un chanfrein légèrement busqué en direction de la truffe. Chanfrein étroit.
Lèvres : Très sèche, la supérieure couvrira tout juste l'inférieure.
L'inférieure ne présentera pas de commissure labiale marquée. Fines, tendues et avec des muqueuses foncées.
Mâchoires/Dents : Dents fortes, blanches et saines. Articulé en ciseaux. Canines très développées. Toutes les prémolaires sont présentes.
Yeux : Petits, obliques, en amande; de préférence foncés, de couleur noisette. Le regard est calme, doux et réservé.
Paupières : Peau fine et muqueuses foncées. Appliquées très étroitement sur le globe oculaire.
Oreilles : A large base, triangulaires, charnues en leur premier tiers et plus fines et minces jusqu'à la pointe qui sera arrondie. Insérées haut.
Quand l'attention du sujet est éveillée, elles sont à demi dressées en leur premier tiers avec les pointes pliées, dirigées latéralement. Au repos, elles sont "en rose", appliquées contre le crâne. Quand on exerce une traction, elles arrivent très près de la commissure des deux lèvres.
Palais : De la couleur des muqueuses avec des crêtes très marquées.

COU : Long, ovale en coupe, aplati, svelte, fort et souple. Etroit en sa portion crânienne, s'élargissant légèrement en sa portion postérieure.
Ligne supérieure légèrement concave. Ligne inférieure quasi rectiligne avec une légère convexité centrale.

TRONC :
Vue d'ensemble : Rectangulaire, fort et souple. Donnant un aspect de robustesse, d'agilité et d'endurance. Ample développement de la cage thoracique; ventre très relevé;
Ligne du dessus : Avec une légère concavité du dos et une convexité du rein. Sans cassure brusque et sans oscillations pendant le mouvement, donnant l'impression d'une grande élasticité.
Garrot : Peu marqué.
Dos : Droit, long et bien défini.
Rein : Long, fort, pas très large et avec un bord supérieur arqué;
musculature compacte et longue, donnant une impression d'élasticité et de vigueur. La hauteur du rein en sa partie centrale peut dépasser la hauteur au garrot.
Croupe : Longue, puissante, en son pupitre. Son inclinaison sur l'horizontale dépasse 45'.
Poitrine : Puissante, quoique pas très large; bien descendue, sans atteindre le coude et très profonde en son extension jusqu'aux côtes flottantes. Pointe du sternum marquée.
Côtes : Les côtes sont plates avec de larges espaces intercostaux. Les côtes doivent être bien visibles et marquées. Le périmètre thoracique sera légèrement supérieur à la hauteur au garrot.
Ventre et flancs : Ventre brusquement relevé après le sternum; levretté.
Plis des flancs courts et secs et flancs bien développés.

Taille mâle : 62.00 cm à 70.00 cm
Taille femelle : 60.00 cm à 68.00 cm
Poids mâle : 25.00 kg à 30.00 kg
Poids femelle : 25.00 kg à 29.00 kg


QUEUE : Forte à la racine et attachée bas, elle s'allonge entre les jambes en étant bien en contact avec celles-ci. Elle va en s'affinant progressivement jusqu'à sa terminaison en pointe très fine. Elle est souple et très longue; elle dépasse largement le jarret. Au repos, elle tombe en faucille avec un crochet terminal plus marqué et incliné latéralement. Ramenée entre les jambes avec un crochet terminal touchant quasi le sol en avant des membres postérieurs, elle réalise un des aspects qui confèrent le plus de typicité à la race.

MEMBRES

MEMBRES ANTERIEURS :
Aspect d'ensemble : Antérieurs en aplombs parfaits, fins, droits et parallèles. Métacarpes courts et fins . Pieds de lièvre.
Epaules : Sèches, courtes et obliques. L'omoplate doit être sensiblement plus courte que le bras.
Bras : Long, plus long que l'omoplate, très musclé, avec des coudes libres quoique bien appliqués contre le tronc.
Avant-bras : Très long, droit et parallèle ; ossature bien définie, avec des tendons bien marqués. Coussinets (tubercules) du carpe très développés.
Métacarpe : Légèrement oblique, fin et court.
Pieds antérieurs : De lièvre. Doigts serrés et bien cambrés. Phalanges longues et fortes.
Tubercules et coussinets plantaires durs et bien développés.
Membrane interdigitale d'un développement modéré et ongles bien développés.
Angulations : Angle scapulo-huméral 110°
Angle huméro-radial 130°

MEMBRES POSTERIEURS :
Aspect d'ensemble : Puissants, ossature bien définie, musclés, avec des muscles longs et bien développés. Parfaitement d'aplomb avec des angles corrects. Jarrets bien marqués ; métatarse court et vertical.
Pieds de lièvre avec des doigts relevés haut. Les postérieurs donnent l'impression de puissance et d'agilité dans l'impulsion.
Cuisses : Très fortes, longues, musclées et toniques. Le fémur approchant le plus possible de la verticale. Vues par l'arrière, elles montreront au premier coup d'oeil une musculature très marquée.
Larges, aplaties et puissantes ; la longueur de la cuisse mesure les 1/4 de celle de la jambe.
Jambe : Très longue et d'ossature définie et fine. Musclée en sa partie supérieure; moins musclée en sa région inférieure, avec des veines et des tendons nettement visibles.
Jarrets : Bien marqués avec le tendon d'Achille nettement visible qui doit être très développé.
Métatarse : Fin, court et vertical.
Pieds postérieurs : De lièvre, à l'égal des antér ieurs.
Angulations : Angle coxo-fémoral 110°
angle fémoro-tibial 130°
angle du jarret dépassant 140°.

ALLURE : L'allure typique est par nature le galop. Le trot doit être allongé, rasant, élastique et puissant. Pas de tendance à se traverser ni à l'amble.

PEAU : Appliquée intimement sur le corps en toutes ses parties, solide et souple, de couleur rose. Les muqueuses doivent être foncées.

ROBE

POIL : Serré, très fin, court, lisse; réparti sur toute la surface du corps jusqu'aux espaces interdigitaux. Légèrement plus long à la partie postérieure des cuisses.
La variété à poil dur demi-long présente une dureté plus grande et une longueur de poil qui peut être variable; quoique toujours réparti uniformément sur tout le corps il tend à former barbe et moustaches au museau et sourcils et toupet à la tête.

COULEUR : Toutes les couleurs sont admises. Les couleurs suivantes sont considérées comme les plus typiques, par ordre de préférence :
• Fauves et bringés plus ou moins foncés, bien pigmentés.
• Noirs.
• Tachetés de noir, foncés et clairs.
• Alezans brûlés.
• Cannelle.
• Jaunes.
• Rouges.
• Blancs.
• Avec marques blanches et pies.


Défauts

Tout écart par rapport à ce qui précède doit être considéré comme un défaut qui sera pénalisé en fonction de sa gravité.

DEFAUTS LEGERS :
• Tête quelque peu large ou peu ciselée.
• Profil du museau rectiligne, museau pointu.
• Par iétaux accusés.
• Absence de n'importe quelle prémolaire.
• Articulé en tenaille,
• Queue un peu courte, dépassant peu le jarret.
• Cicatrices, blessures et éraflures en saison de chasse.

DEFAUTS GRAVES :
• Tête volumineuse. Crâne de largeur excessive accompagnant un museau pointu.
• Stop très marqué.
• Axes crânio-faciaux parallèles.
• Babines et fanon marqué.
• Prognathisme supérieur modéré.
• Absence de canines non due à des accidents.
• Yeux clairs, ronds, saillants ou proéminents.
• Ectropion, entropion.
• Oreilles courtes, dressées ou petites.
• Cou court et rond.
• Ligne du dessus ensellée.
• Hauteur au rein moindre que la hauteur au garrot.
• Croupe courte, ronde ou peu oblique.
• Insuffisance du périmètre thoracique.
• Côtes en tonneau.
• Flancs courts.
• Musculature très globuleuse, ronde et peu allongée.
• Aplombs incorrects, doigts pas assez serrés, jarrets de vache.
• Coussinets plantaires faibles.
• Queue et oreilles amputées.
• Contour d'aspect grossier, lourd ou sans souplesse.
• Caractère déséquilibré.

DEFAUTS ELIMINATOIRES :
• Manque de type.
• Nez fendu.
• Prognathisme supérieur marqué ou prognathisme inférieur.
• Ligne du dessus très large, plate et droite.
• Poitrine qui descend largement au-dessous du coude.
• Tout autre caractère typique qui rappelle ou indique un métissage.
• Albinisme.

N.B. : Les mâles doivent avoir deux testicules d'apparence normale complètement descendus dans le scrotum.

Pour plus de photos c'est ici: cheers
http://www.google.fr/images?um=1&hl=fr&tbs=isch%3A1&sa=1&q=galgo+espagnol&aq=f&aqi=g1&aql=&oq=&gs_rfai=
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Françoise17
Da Boss
Da Boss
Messages : 1538
Date d'inscription : 05/12/2010
MessageSujet: Re: Le Galgo Espagnol   Sam 25 Déc 2010 - 22:44

Je voudrais attirer votre attention sur le destin particulièrement horrible que ces chiens subissent, au nom de la tradition, évidemment.

Connaissez-vous le sort réservé par les chasseurs espagnols à ces MILLIERS de Galgos et Podencos chaque année en Espagne? Torturés et tués dans des conditions effroyables dans un pays d'Europe où les lévriers n'ont même pas le statut d'animal de compagnie ce qui est désastreux pour eux ( ils sont considérés comme chiens de travail et donc éliminés pour la plupart en fin de chasse dans des conditions atroces)

Un massacre, chaque année renouvelé et entretenu grâce à des élevages (crias) qui réalimentent un marché réservé.

Selon une coutume archaique, ces derniers se prétendent liés à leur chien par un code d'honneur qui les autorise, si leur chien les déçoit dans ses fonctions de chien de chasse, à laver leur honneur en les torturant ! >>> pendus à un arbre quand ce n'est pas sur la façade de leur maison, brûlés vifs à l'acide, jetés au font d'un puit sec, écorchés vifs trainés derrière une voiture, les pattes ou la truffe coupées au sécateur etc .... quand on sait que ces chiens attachés court en plein soleil ou dans le noir d'une cave ne sont nourris (pain et eau) et abreuvés que tous les 3 jours on comprend qu'ils puissent ne plus être performants pour la chasse en très peu de temps.
On ne parle pas de cas isolés mais de MILLIERS de chiens ainsi sacrifiés chaque année.


Quelques liens :

http://www.galgos.fr/pages/22alhomepag.html

http://www.galgosfrance.net/

http://www.levriers.net/
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Morgane
Pro des races
Pro des races
Messages : 672
Date d'inscription : 10/12/2010
Humeur : Toujours joyeuse, sauf quand elle l'est pas.
MessageSujet: Re: Le Galgo Espagnol   Sam 25 Déc 2010 - 22:46

Merci Françoise d'avoir ajouté ceci, j'allais justement le faire Wink
Oui en effet, triste destin pour ces Galgos... No
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Angel
Loulou Maniac
Loulou Maniac
Messages : 9654
Date d'inscription : 12/06/2009
Humeur : Try to Kill my TV
MessageSujet: Re: Le Galgo Espagnol   Sam 25 Déc 2010 - 23:09

Sad

J'espère que Shernola viendra nous en dire plus...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Morgane
Pro des races
Pro des races
Messages : 672
Date d'inscription : 10/12/2010
Humeur : Toujours joyeuse, sauf quand elle l'est pas.
MessageSujet: Re: Le Galgo Espagnol   Sam 25 Déc 2010 - 23:11

Ah oui c'est vrai qu'elle en a adopté un, ce serai bien qu'elle vienne témoigner sur le post :D
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Shernola
Loulou Blabla
Loulou Blabla
Messages : 592
Date d'inscription : 06/12/2010
Humeur : Oh que la nature est belle :)
MessageSujet: Re: Le Galgo Espagnol   Sam 1 Jan 2011 - 17:36

Coucou les amis,
Oui les Galgos, mais aussi tous les Podencos d'Ibiza (comme ma louloutte) sont des "outils" de chasse en Espagne : ils sont reproduit n'importe comment, vivent dans des caves par dizaines, sans lumière. Ils sont nourrit par leur galgerro une fois de temps en temps, pareil pour l'eau.
Arrive la saison de chasse, où enfin ils peuvent voir le jour. Mais si il ne chasse pas bien, le chasseur le mutile de façon absolument incroyable, d'ailleur maintenant que je le sais, je ne passe plus une journée sans y penser...

Un "bon" chien (qui a bien chassé) et fait honneur à son con*** de chasseur a une chance d'être abandonné à la fin de la saison de la chasse (en février). Mais dans la plupart des cas, la tradition fait qu'ils finissent pendu...

Et ceux qui ont "déshonoré" leur chasseur, eux, bah leur sort est encore plus horrible, si c'est possible : mutiliation, section des pattes, de la truffe, trou dans les patte, brulures sur la peau, et j'en passe...
Certains trouvent très amusant même de défiler avec le chien attaché derriere leur voiture, et cela jusqu'à ce qu'il meurre...
Mais aussi beaucoup de pendaison dites en piano : le chien est pendu de telle façon que ses pattes arrières touchent à peine le sol, aussi il tente de ne pas s'étouffer en "pianotant" de ses pattes arrières...

Voilà, je vous jure que ma vie à basculée depuis que j'ai su cela... Je suis beaucoup plus sombre, j'y pense tout le temps et là l'échéance arrive, dans deux mois des chiens seront jetés par les fenêtres des voitures sur la route, je vous jure que c'est vrai. Une amie l'a vu de ses propres yeux. Croyez moi, cela fait 5 mois et elle en pleure encore aujourd'hui.

Ces chiens (Galgos, Podencos mais aussi les Cockers, les Pointers, Setters, tous les chiens de chasse là bas) sont en situation d'objet.
Les Galgos et Podencos sont bien plus nombreux, mais tous vivent ces tortures.

Les Galgos et Podencos sont des chiens très très soumis, extrèement craintifs, sans aucune agressivité. Alors l'homme, ignoble race, ne se gène pas pour assouvir ses pulsions sadiques.

Si un jour je vais là bas, je ne reviendrais pas je le sais, je finirais en tolle ou pire.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Françoise17
Da Boss
Da Boss
Messages : 1538
Date d'inscription : 05/12/2010
MessageSujet: Re: Le Galgo Espagnol   Sam 1 Jan 2011 - 17:42

Question bête : l'Espagne fait partie de l'Union Européenne.

Côté juridique, protection animal etc, qu'est ce qu'elle dit l'Europe???? Il y a des lois??? Car si oui, on devrait pouvoir faire quelque chose de ce côté la.

Quelqu'un sait???
Des pétitions Européennes????
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Shernola
Loulou Blabla
Loulou Blabla
Messages : 592
Date d'inscription : 06/12/2010
Humeur : Oh que la nature est belle :)
MessageSujet: Re: Le Galgo Espagnol   Sam 1 Jan 2011 - 17:44

Beaucoup de rage en écrivant, pardonnez toutes mes fautes...

J'ai oublié de vous dire pourquoi les chiens font une saison et finissent morts : car les monstres humains chasseurs ne veulent pas les nourrir en attendant une autre saison...

Allez pour finir sur une touche plus gaie, je vous met la vidéo de ma douce chérie que j'adore Nola et mon merveilleur amour de cocker (bientôt 10 ans) avec Dido, la petite Cairn de belle maman :



C'est des amours, vous aurez la voix de loulou aussi qui aboie : les cloches sonnaient et ça il aime !!!

Vidéo prise le week end dernier, en Eure et Loir Wink
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Shernola
Loulou Blabla
Loulou Blabla
Messages : 592
Date d'inscription : 06/12/2010
Humeur : Oh que la nature est belle :)
MessageSujet: Re: Le Galgo Espagnol   Sam 1 Jan 2011 - 17:47

Françoise17 a écrit:
Question bête : l'Espagne fait partie de l'Union Européenne.

Côté juridique, protection animal etc, qu'est ce qu'elle dit l'Europe???? Il y a des lois??? Car si oui, on devrait pouvoir faire quelque chose de ce côté la.

Quelqu'un sait???
Des pétitions Européennes????

Et bien les animaux sont bien les grands abandonnés en politique...
Des pétitions existent (30 millions d'amis, et aussi sur tous les sites dédiés à ces fabuleux chiens)... Mais le premier ministre là bas s'en fout royalement, au contraire même, les chasseurs doivent avoir un sacré lobbie...

Des ignobles individus...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Françoise17
Da Boss
Da Boss
Messages : 1538
Date d'inscription : 05/12/2010
MessageSujet: Re: Le Galgo Espagnol   Sam 1 Jan 2011 - 17:54

Shernola, je te comprends!!!!

Mais, malheureusement il faut en parler, autant qu'on peut afin qu'un max des gens soient indignés, sinon, rien ne changera!!!!

Et même la, on ne saura pas, mais il faut essayer!!!!! Pour l'amour que nous portons à nos chiens!!!

Veux tu que j'ouvre un sujet sous la rubrique "coups de gueule"??? Que tu viendras compléter????
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Angel
Loulou Maniac
Loulou Maniac
Messages : 9654
Date d'inscription : 12/06/2009
Humeur : Try to Kill my TV
MessageSujet: Re: Le Galgo Espagnol   Sam 1 Jan 2011 - 17:56

L'UE s'en fout, ne met pas la pression sur l'Etat espagnol, qui s'en contre-fout encore plus...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Shernola
Loulou Blabla
Loulou Blabla
Messages : 592
Date d'inscription : 06/12/2010
Humeur : Oh que la nature est belle :)
MessageSujet: Re: Le Galgo Espagnol   Sam 1 Jan 2011 - 18:06

Si si faut le faire, je me battrais jusqu'à ma mort pour eux tu sais. Trop tard maintenant, je les ai dans les tripes ces chiens !

Ok Françoise, j'accepte ta proposition Smile Je tacherais d'être peu virulente Wink

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Shernola
Loulou Blabla
Loulou Blabla
Messages : 592
Date d'inscription : 06/12/2010
Humeur : Oh que la nature est belle :)
MessageSujet: Re: Le Galgo Espagnol   Sam 1 Jan 2011 - 18:12

Voici un premier texte que j'avais fait sur mon blog :
http://kanidikoi.com/les-galgos-martyrs-despagne/

Les Galgos, martyrs d’Espagne
16 août 2010 Abandon, Adoption, Galgos, Maltraitance, Races
Galgo

En Espagne, la chasse au lièvre avec des lévriers est une tradition ancestrale , et chaque chasseur élève ses lévriers pour les utiliser, au même titre qu’un outil de chasse.
Qu’est-ce qu’un Galgo ?

Appelé aussi lévrier espagnol, c’est un chasseur robuste qui compense un flair médiocre par une vue affinée et un sens aigu de l’initiative. Élevé pour le lièvre, il traque également le renard et le sanglier. Indépendant, plutôt timide et réservé, c’est un chien obéissant, calme et doux. Il a la réputation d’être le plus affectueux et le plus démonstratif des Lévriers. C’est un chien très sensible.
Son origine

L’origine du lévrier est incertaine, mais on le retrouve sur des stèles et des bas-reliefs égyptiens dès 5.000 avant Jésus-Christ. On retrouve des preuves de l’existence du saluki, lévrier persan, à Sumer. Des stèles du cimetière royal de la ville de Ur, à 200 km au Sud Est de Babylone, sur la rive gauche de l’Euphrate, montrent que le lévrier, le saluki en particulier, était élevé et respecté en 2600 avant Jésus-Christ.

Les pharaons lui ont rendu hommage par Anubis, animal sacré inspiré du chacal et du lévrier.
Une fin de vie atroce

Une fois la période de chasse terminée, les galgos deviennent inutiles, et ceux qui auraient « déshonoré » leurs propriétaires (en étant mauvais chasseurs) seront mutilés au sécateur, brûlés vif, pendus, etc.

Certains seront abandonnés au fond d’un puits. Mais d’autres sont laissés aux « perreras », qui sont des fourrières insalubres. On penserait alors qu’ils vont vivre mieux, mais non, car ces refuges sont en fait des mouroirs où au bout de deux semaines (sans soins, ni proposition d’adoption), ils seront euthanasiés.

Selon une estimation Galgos France, entre 8.000 et 10.000 galgos seraient massacrés chaque année.

Les plus chanceux sont recueillis par les refuges, qui doivent faire face à un afflux massif de chiens, souvent nécessitant des soins, et engendrant par là même des frais conséquents. Ces chiens pourront alors être proposés à l’adoption, et avoir un avenir plus doux.
Le Podenco aussi

Les podencos, comme les galgos, ont tous le même triste sort : une fois la saison de chasse terminée, on les jette, comme un outil dont on n’a plus l’utilité. Bon nombre de personnes connaissent, désormais, le triste sort des galgos.

Mais, beaucoup ignorent que le podenco connaît les mêmes souffrances, les mêmes atrocités et la même misérable vie que son cousin le galgo.

Leur vie est, tout simplement, une tragédie et bon nombre d’entre eux ne survivent pas.

Pourtant, ils sont d’adorables compagnons, dignes d’être aimés, fidèles envers leurs maîtres et très agréables en famille.

Les associations

Elles viennent en aide aux refuges espagnols et permettent l’adoption. Cette liste n’est pas exhaustive.

Galgos France

Galgos.fr

Galgos Espoir

Lévriers.net

Galgos libres

Sources : Galgos France

Photos : CC Mataparda ; CC Daisyree Bakker ; Lévriers en danger
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Granola
Loulou Blabla
Loulou Blabla
Messages : 369
Date d'inscription : 09/12/2010
MessageSujet: Re: Le Galgo Espagnol   Sam 1 Jan 2011 - 21:38

Ils ont la pêche ces chiens!
Et la Nola re-vie complètement dis donc! Je me souviens des photos de son arrivée pale
et là ouao c'est fabuleux!
Bravo pour l'adoption vraiment!

Est-ce qu'elle garde encore des attitudes ou des souvenirs (craintes ou autre) de son ancienne vie?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Morgane
Pro des races
Pro des races
Messages : 672
Date d'inscription : 10/12/2010
Humeur : Toujours joyeuse, sauf quand elle l'est pas.
MessageSujet: Re: Le Galgo Espagnol   Sam 1 Jan 2011 - 21:41

Merci Shernola d'avoir compléter avec ta propre expérience Wink
Oui c'est horrible ce qu'ils leur font subir à ces chiens les chasseurs!
En plus je vais y aller en Espagne dans 3 mois, j'espère que je ne verrais rien de tel Shocked
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Shernola
Loulou Blabla
Loulou Blabla
Messages : 592
Date d'inscription : 06/12/2010
Humeur : Oh que la nature est belle :)
MessageSujet: Re: Le Galgo Espagnol   Sam 1 Jan 2011 - 22:11

Merci Granola (miam miam les granolas !!!) !!! Elle a toujours une attitude de peur quand on a un truc dans les mains, comme si elle avait été battue avec un objet.
Sinon elle est équilibrée je pense : dehors au taquet ! Dedans tranquillou, dodo et câlins !

Morgane j'espère en effet que tu ne le verra pas, mais c'est pourtant bien réel.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admi
Da Boss
Da Boss
Messages : 561
Date d'inscription : 07/06/2009
MessageSujet: Re: Le Galgo Espagnol   Sam 1 Jan 2011 - 22:14

[modo1]
Un peu de message ont été effacé pour plus de lisibilté
dans ce sujet qui fait bouillir nos sangs...
@ Admi.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Le Galgo Espagnol   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le Galgo Espagnol

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+


Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tous Les Loulous :: Discussions canines :: Reproduction du chien :: Question de Race :: FCI - Groupe 10-
Sauter vers: