Tous Les Loulous
Smile
Bienvenue sur le forum Tous Les Loulous


Merci de vous connecter, ou de vous inscrire pour profiter au maximum du forum.

Merci pour votre participation !

Le forum de notre passion: le chien


Partagez | 
 

 Notre ami le plus fidèle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
ely
Loulou Maniac
Loulou Maniac
Messages : 3856
Date d'inscription : 02/12/2011
MessageSujet: Notre ami le plus fidèle    Ven 11 Jan 2013 - 18:03

Un peu long à lire mais cet article vaut le coup !

Citation :

Décembre 2012. One Voice vous invite à
découvrir la vie émotionnelle de notre plus fidèle compagnon depuis des
millénaires : le chien. Soyez prêts à plonger dans un Univers d’amour !



Notre ami le plus fidèle a une vie mentale et émotionnelle
particulièrement riche. Des chercheurs de plus en plus nombreux
s’aperçoivent de ses étonnantes capacités à nous comprendre et à
résoudre des problèmes complexes, mais pas seulement… Les différents
auteurs qui se sont attachés à parler de lui n’ont qu’un mot à la plume :
l’amour qui guide chacun de ses choix et prend largement le pas sur
tout le reste…



Un amour inconditionnel

S’il est un sujet qui ne fait aucun doute, il s’agit bien de l’amour que
le chien nous porte. Ce sentiment est d’une force telle qu’elle peut
nous perturber. Sommes-nous capables d’éprouver un tel amour ? Car, n’en
déplaise à ses détracteurs, ce qui lie le chien à nos pas est
indépendant de la nourriture, des soins ou du confort que nous pouvons
lui apporter. Dans la misère la plus totale, il est l’ami qui ne
faillira pas, à nos côtés quoi qu’il advienne… Ne supportant pas
l’absence, il peut se laisser mourir de faim – se suicider ? – ou rester
aux côtés de son maître, veillant sur sa tombe jusqu’à son dernier
souffle…

Aider son ami(e)
Spontanément, l’amour qu’il nous porte le conduit parfois à nous sauver
la vie… Certains chiens auraient ainsi la capacité de prévoir un
problème de santé chez leur maître et d’agir en conséquence : « Un chien
nommé Joe avait pour tâche d’aider une femme atteinte de […] sclérose
en plaques. Certains jours, elle perdait plus l’équilibre que d’autres.
Or, non seulement le chien percevait le moment où elle avait besoin de
soutien, mais il se mettait à marcher à sa gauche (du côté où sa jambe
ne fonctionnait pas bien) de façon à lui procurer un point d’appui. On
ne lui avait pourtant pas appris à faire cela » (Linden, 2002).
Qu’est-ce qui peut bien motiver un chien, si ce n’est l’affection qu’il
porte à son ami humain ? Une compassion désintéressée, qui franchit sans
complexe la barrière des espèces…
Un autre exemple troublant est celui de Sheba, petite chienne bâtarde
qui a changé la vie de son amie Angie : « À la suite d’un fort accès de
fièvre alors qu’elle était enfant, Angie a gardé des séquelles d’ordre
neurologique qui la rendent susceptible d’être victime de treize sortes
d’affections caractérisées par des crises convulsives, dont l’épilepsie.
Elle peut avoir jusqu’à douze crises en vingt-quatre heures. Durant
certaines d’entre elles, Angie cesse de respirer et, faute de soins
immédiats, elle risque de mourir. Il lui est impossible de rester seule,
pas même pour aller aux toilettes. (…) Ses parents avaient fait une
demande pour obtenir un chien auprès d’un organisme spécialisé où ils
sont dressés pour venir en aide aux personnes ayant des problèmes
particuliers. Mais aucun chien ne s’étant révélé capable d’apporter à
Angie l’aide spécifique dont elle avait besoin, on a pensé qu’un simple
chien de compagnie pourrait lui être bénéfique sur le plan émotionnel.
Pourtant, miraculeusement, Sheba a très vite appris à contrôler les
problèmes d’Angie. Elle ne la laisse jamais seule et sait discerner le
moment où une crise est sur le point de se déclarer. Elle se met alors à
aboyer, prend dans sa gueule la main d’Angie et tire celle-ci jusqu’à
un lit ou un divan afin de lui éviter de tomber sur le sol. Sheba ne se
contente pas d’alerter la famille, mais elle aboie d’une façon
particulière quand Angie a des difficultés à respirer » (Masson, 1997).
Dans cet exemple, il y a bien plus que de la compassion. Il y a aussi
une certaine compréhension de ce qui arrive (une situation de danger
pour son amie), une anticipation de ce qui va se passer (la chute), la
résolution du problème (le divan) et l’alerte donnée, adaptée au degré
de gravité… Un comportement donc particulièrement complexe, démontrant
des capacités cognitives poussées !

Sauver des vies
Si le chien est particulièrement attaché à son ami humain, il démontre
bien souvent une affection étendue à l’ensemble des membres de notre
espèce. C’est en tout cas ce qui semble motiver les chiens sauveteurs
qui, d’après l’anecdote qui va suivre, ont bien compris les enjeux de
leur mission. Frans de Waal (2001), rapporte ainsi le cas de ces chiens
ayant opéré suite au tremblement de terre de Mexico en 1985, et qui se
sont avérés véritablement déprimés de ne retrouver personne vivant :« La
logique en question est celle de la récompense : un chien dressé y aura
droit s’il trouve une victime, et n’a aucune raison de se préoccuper de
sa condition. Pourtant, tous ceux de l’équipe de sauvetage finirent par
déprimer. Il leur fallait des périodes de repos de plus en plus
longues, leur enthousiasme disparut. […] La solution à ce problème de
motivation est très révélatrice de ce que voulaient les chiens. Un
vétérinaire mexicain joua le rôle d’un survivant : les sauveteurs le
cachèrent dans les ruines et laissèrent les animaux le retrouver. L’un
après l’autre, ils repérèrent son odeur et alertèrent leurs maîtres,
“sauvant” ainsi sa vie. Réconfortés par cet exercice, ils furent prêts à
se remettre à la tâche ». Pour ces chiens, trouver des victimes n’est
pas qu’un moyen d’obtenir une récompense. Ils s’investissent
affectivement et veulent réellement sauver des gens…

Un amour étendu
Cette capacité d’amour est-elle alors exclusive ? Uniquement dédiée à
l’humain ? Vraisemblablement, non… Un chien est capable d’aimer au sens
large du terme, tous les membres de sa famille, les autres chiens bien
sûr, mais aussi les chats ou même les lapins… Cela n’est pas
systématique, mais il existe de nombreuses belles histoires de ces
amitiés atypiques, de courses-poursuites avec le lapin de la maison,
tour à tour poursuivi et poursuivant ! Des histoires aussi de chiennes
allaitantes, acceptant un chaton parmi leurs chiots… Frans de Waal
(2001) rapporte même le cas d’une chienne ayant allaité trois tigres
dans un zoo en Thaïlande et cohabitant pacifiquement avec eux, bien
qu’ils aient atteint l’âge adulte… et d’une autre ayant adopté trois
bébés léopards des neiges au zoo de Pékin.

Amis comme chiens
Et que dire de l’amitié pouvant unir certains chiens au point de les
conduire à des actes d’une loyauté exemplaire ? Masson (1997) rapporte
ainsi l’histoire de ce chien, relatée dans Animal Psychology, tombé dans
le puits d’une mine désaffectée, dans le comté de Cornouailles. « Le
chien avait une amie, un fox-terrier à poils lisses, et tous les deux
partaient souvent chasser ensemble. (…) La chienne s’éloignait
fréquemment de chez elle et se dirigeait toujours dans la même
direction. En la suivant, nous sommes arrivés jusqu’à un vieux puits
d’où nous sont parvenus des aboiements. Une équipe de secours (…) a
découvert le chien sur une saillie, indemne. Il y avait à côté de lui
plusieurs croûtes de pain ainsi qu’un os frais que le propriétaire de la
chienne a reconnu comme provenant d’un gigot qu’il avait mangé le
dimanche précédent. Comme personne ne s’était approché du puits, ce ne
pouvait être que la chienne qui les avait apportés jusque-là avant de
les laisser tomber par l’ouverture. »
Une autre belle histoire est celle de deux Jack Russel abandonnés,
découverts dans une rue : « L’un des deux saignaient des yeux tandis que
l’autre montait la garde, aboyant et essayant de mordre quiconque les
approchait. On les amena chez le vétérinaire. Après avoir constaté que
le chien avait reçu des coups de couteau, il ordonna l’ablation des deux
yeux et la suture des paupières. Deux jours après l’opération, Ben
(c’était le nom qu’on lui avait donné) rejoignit Bill dans le chenil
local. Dès lors, ce dernier devint le chien d’aveugle de son compagnon.
Bill promena Ben cramponné à sa nuque, jusqu’à ce qu’il connaisse la
disposition des lieux. » Ils ont été adoptés ensemble et, grâce à Bill,
Ben a découvert son nouveau foyer, où ils dorment toujours pelotonnés
l’un contre l’autre (Bekoff, 2007)…

Parler chien
Quoi de plus extraordinaire que d’observer un chien compris par son ami
humain et communiquer avec lui ? Non seulement ses vocalises, mais son
corps tout entier lui permettent de s’exprimer. Certains chiens savent
ainsi sourire, une mimique particulière qu’un regard non averti pourrait
confondre avec une menace, si elle ne s’accompagnait pas d’un joyeux
mouvement de queue… Et l’on sait aussi désormais que les chiens rigolent
lorsqu’ils jouent ! C’est une sorte d’exhalation forcée particulière,
qu’ils utilisent aussi pour initier une phase de jeux ou signifier
leurs bonnes intentions (Simonet, 2001).
Rico, un Border Collie, a permis d’apporter la preuve scientifique de la
grande compréhension du langage humain par les chiens : il a ainsi été
démontré, au sein du célèbre institut Max Planck à Leipzig, qu’il
comprenait plus de 200 mots. Plus troublantes encore, sont les
recherches menées sur la capacité des chiens à comprendre un langage
symbolique, comme c’est le cas pour la chienne Sofia par exemple, à
laquelle des chercheurs brésiliens ont appris à se servir de signaux
arbitraires pour communiquer avec les humains et en particulier pour
demander différents objets ou activités. Elle a ainsi montré qu’elle
pouvait utiliser des lexigrammes intentionnellement et de manière
spontanée pour obtenir ce qu’elle désirait. Et quand elle les utilise,
elle regarde attentivement son compagnon humain (elle ne vit pas en
laboratoire) pour s’assurer que celui-ci l’a bien vue…
Revenir en haut Aller en bas
avatar
outside
Loulou Maniac
Loulou Maniac
Messages : 2674
Date d'inscription : 10/12/2010
MessageSujet: Re: Notre ami le plus fidèle    Ven 11 Jan 2013 - 18:55

Très intéressant Ely ! Merci pour le partage!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Angel
Loulou Maniac
Loulou Maniac
Messages : 9654
Date d'inscription : 12/06/2009
Humeur : Try to Kill my TV
MessageSujet: Re: Notre ami le plus fidèle    Ven 11 Jan 2013 - 22:57

Très intéressant, merci Ely

Ce qui est encore mieux, à mon sens, c'est que enfin des études, des auteurs commencent vraiment à s'intéresser au Chien. Et autrement que comme si il n'était qu'une machine.
Wink
Revenir en haut Aller en bas
avatar
outside
Loulou Maniac
Loulou Maniac
Messages : 2674
Date d'inscription : 10/12/2010
MessageSujet: Re: Notre ami le plus fidèle    Ven 11 Jan 2013 - 23:05

Angel a écrit:
Très intéressant, merci Ely

Ce qui est encore mieux, à mon sens, c'est que enfin des études, des auteurs commencent vraiment à s'intéresser au Chien. Et autrement que comme si il n'était qu'une machine.
Wink

Entièrement d'accord Angel ! Un chien est avant tout un etre vivant et sensible !
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Notre ami le plus fidèle    

Revenir en haut Aller en bas
 

Notre ami le plus fidèle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+


Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tous Les Loulous :: Discussions canines :: Comportement du chien : Parlez-vous chien ?-
Sauter vers: